Le Météore

Stephen Faulkner

Tout nu comme un ver
Tout seul devant l’univers
Arrivant de nulle part
Brûlant comme un météore
Petite comète
Issue du choc de deux gamètes

T’es tombé sur la terre
Y a des poussières d’années-lumière
Depuis l’jour où t’es né
Tu pousses comme une vraie fusée
Pas plus haut que trois pommes
Et pourtant déjà un homme

T’es tellement pressé de vivre
De partir sur ton orbite
J’voudrais pouvoir te suivre
Mais tu files bien qu’trop vite

Mon fils pour les étoiles
Quand demain tu mettras les voiles
Prends tout c’que j’tai appris
Et fonce droit devant la vie
Souviens-toi toujours
Les météores naissent de l’amour

Tout nu comme un ver
Tout seul devant l’univers

Autres titres

Lapointe Symphonique

Autres titres

Ailleurs Volume 2